Cuisine

 Ici les bonnes recettes familiales, celles qu’on ne trouve pas dans les livres :

1) Recette du Pain d’épice de Manie

 Voici la recette du pain d’épices de Manie.

Manie n’est pas connue de toutes les branches qui composent le Lien. Mais les cousins qui ont des souvenirs ou de la Rue du Mail à Angers ou de l’Abbaye à l’Absie, gardent sûrement celui de Manie qui savait si bien gâter les enfants gourmands qui venaient fureter dans la cuisine. Oh, les délicieuses tartines de crème de lait !

Manie (Marie BRUN-JON) est entrée dans la famille en 1922 pour assurer la cuisine et le repassage qu’elle faisait à merveille (tous les plis de chemises de nuit étaient là !) chez Grand-mère Guépin (Anne-Marie TAUDIERE). En 1963, à la mort de celle-ci, ses six enfants ont eu à cœur qu’elle soit bien installée et lui ont trouvé un appartement, proche de la maison de Bernard et Geneviève (ROUSSIER-GUEPIN) où elle a continué d’assurer la cuisine et le repassage au moins jusqu’en 1975. Les périodes de vacances étaient toujours une bonne occasion d’aller et venir chez les Henri, les Jacques, les François et Jeannette, de suivre les activités de Tante Annick tout en s’intéressant aux enfants et petits enfants de tous !

« Pour tous nos anniversaires et toutes nos fêtes, explique Marie-Geneviève (GANNAT-ROUSSIER) destinataire de la fameuse recette, Manie nous faisait un pain d’épices qu’elle préparait dans une boîte en fer blanc et dont elle vérifiait la cuisson en y piquant une aiguille à tricoter. C’était délicieux. On en mangeait avec une bonne épaisseur de beurre salé au petit déjeuner, au goûter et les grands en prenaient aussi avec leur thé. Un jour, je lui ai demandé la recette ». Comme quoi, la curiosité d’un jour permet à tous de se régaler encore !

Solange Roussier

Pour 1 pain d’épice,

250 gr de farine

150 gr de sucre cristallisé

175 gr de miel (soit deux très grandes cuillères à bouche, de bombées à débordées de miel)

1 bonne culière à café de Bicarbonate de soude

et un verre ¼ d’eau bouillante grandeur verre à Moutarde (1/4 de l).

Mettre dans un récipient les 150 gr. de sucre, 175 gr de Miel et une bonne cuillérée à café de bicarbonate. Faites bouillir 1 verre ¼ d’eau, grandeur verre à moutarde. Quand l’eau boue, la verser bouillante sur le miel, sucre et bicarbonate. Tournez jusqu’à ce que le tout soit fondu, laisser un peu refroidir et versez-y les 250 gr de farine. Tournez avec un fouet sans trop battre, je dis un fouet parce que la farine se délaie mieux. Tournez assez longtemps afin que la pâte fasse le ruban.

D’autre part, graisser une boîte de Fer avec Astra, puis garnissez-la de papier sulfurisé. Ensuite, beurrez le papier avec du beurre. Vous aurez aussi beurré avec du beurre le couvercle, mais sans mettre de papier inutile. Versez la pâte dans votre boîte et couvrez la boîte avec le couvercle. Mettre au four doux. Moi, à ma gazinière, je mets au thermostat entre 4 et 5. Cela dépend comme les gazinières chauffe fort. C’est à faire que l’on apprend.

Au tout d’une demi-heure, je tourne la boîte, c’est-à-dire le bout qui était au fond de la gazinière, je le ramène sur le devant (je ne sais si c’est utile). Le pain d’épice demande ¾ d’heure à une heure de cuisson. Au tout de ¾ d’heure, retirer votre boîte. Prenez une aiguille à tricoter et piquez-là dans le pain. Si elle ressort sèche, c’est qu’il est cuit.

Alors, renversez le pain sur une grille et enlevez le papier sulfurisé aussitôt pendant que le pain est chaud. Et quand il y a du beurre, il se décolle mieux qu’avec Astra. C’est pourquoi je dis de mettre du beurre sur le papier et le couvercle.

J’espère qu’avec une telle explication, vous arriverez à faire un beau et bon travail.

Bonne chance et bon appétit.

Manie

Excusez les fautes, je suis vieille et ne me souviens plus les règles. la mémoire manque.

 Thomas Brillaud (K05.5.3) déjà célèbre!

Saviez vous que Thomas Brillaud était un « chef » réputé? Il a brillé à l’Elysée en préparant les desserts du président Sarkosy et de ses invités.

Allez visiter son site internet

http://cuisinerchezvous.e-monsite.com/

les recettes de « Mamina »

Vous pouvez aller sur le site de la famille Gauly (en cliquant sur le lien accessible depuis toutes les pages, dans le bandeau de droite) pour trouver les recettes de « Mamina » la soeur d’Odile Gauly épouse de Maurice Brillaud.

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Leave a comment

WordPress Themes